École maternelle : comment bien la choisir ?

Depuis 2019, une nouvelle législation rend l’instruction obligatoire en France à partir de 3 ans. Chez Hattemer, nous avons toujours accueilli les enfants dès l’acquisition de la propreté et même avant 3 ans, car c’est l’âge de la montée en puissance du langage. Notre pédagogie unique se base sur la conjugaison d’un haut niveau d’ambition pour nos élèves et d’un encadrement très sécurisant et valorisant. Hattemer propose en outre un environnement bilingue dès le plus jeune âge. En maternelle, les enfants développent ainsi des compétences qui constitueront le socle de leur future scolarité.

L’époque du langage commence dès 2 ans

De nombreuses études approuvent l’apport d’un environnement stimulant dès l’apparition du langage (et même avant). Or, dès leur première année de vie, les enfants commencent à apprendre, tout d’abord en écoutant, puis en émettant leurs premiers mots, autour de un an. Tous les enfants n’ont pas le même rythme mais, à partir de deux ans, ils commencent à associer les mots, les objets et les sons dans leur environnement.

Les facultés de compréhension et d’émission de langage progressent ensuite étonnamment vite entre trois et six ans, à condition d’évoluer dans un environnement favorable. Les apports récents des neurosciences ont démontré à quel point la plasticité du cerveau est précoce : le potentiel d’apprentissage des jeunes enfants est immense.

Nos équipes pédagogiques constatent tous les jours à quel point la curiosité naturelle des enfants s’exprime tôt. La richesse du vocabulaire acquis est directement liée à la construction progressive de la pensée et du raisonnement logique. D’où l’intérêt de proposer dès la maternelle un très large panel d’activités stimulantes et variées.

L’acquisition des compétences se joue dès la maternelle

Nos programmes sont volontairement beaucoup plus approfondis que ceux de l’éducation nationale. L’école primaire Hattemer a pour objectif de fournir à ses élèves des bases très solides, particulièrement en français, en mathématiques et en anglais. En maternelle, ce principe d’exigence et d’ambition pour les enfants est déjà au cœur du projet pédagogique, comme l’explique Anne Chocron, directrice de l’école du 16e arrondissement de Paris : « En grande section, nos élèves associent sans aucune difficulté les phonèmes, c’est-dire les couples consonne-voyelle. » Cette capacité n’est demandée qu’en CP en scolarité classique. « Nous nous appuyons sur la curiosité naturelle de l’enfant, nous ne sommes pas dans la performance. Nous offrons aux élèves un cadre très stable et valorisant. C’est un cercle vertueux : on peut demander beaucoup parce qu’on encourage beaucoup. »

Grâce à cet encadrement bienveillant, les élèves apprennent très tôt à s’exprimer, à persévérer dans leurs efforts et à collaborer avec les autres en travaillant en petit groupe.

Les apports d’une immersion précoce dans la langue anglaise

Pour l’apprentissage de l’anglais, il est bien connu que les premières années de la vie sont les plus favorables. Plus l’enfant commence à apprendre une deuxième langue tôt, plus grandes sont ses chances de la parler couramment à l’âge adulte.

Encadrée par une enseignante native, l’initiation à la langue anglaise comprend une heure par jour de conversation et de familiarisation à la culture anglo-saxonne.  A l’âge où la mémorisation est prodigieuse et où l’oreille se forme, cet enseignement permet un développement optimal des aptitudes linguistiques de l’élève. De plus, les enfants en maternelle sont beaucoup moins freinés que leurs aînés par la peur de faire des erreurs ou de paraitre ridicules en communiquant dans une autre langue.

Inscrire son enfant en école maternelle Hattemer, c’est l’assurance d’un encadrement qui valorise la confiance en soi et le goût du travail bien fait dès la petite enfance. Associée à une immersion dans un environnement bilingue au quotidien, cette pédagogie fait ses preuves depuis de nombreuses années. Résultat : à chaque rentrée, plus de 90% des parents d’élèves de maternelle chez Hattemer font le choix de poursuivre en primaire au sein de la même institution.